NL

FR

EN
ISO 9001
depuis 2004 !
 

Un prétraitement correctement effectué est essentiel pour le revêtement : il favorise l'adhérence. En fonction de la couche finale, diverses techniques peuvent être utilisées.

Prétraitement mécanique

L'acier est grenaillé sous pression élevée à l'aide de billes d'acier, ce qui confère aux matériaux une surface propre (SA 2 1/2) et très rugueuse. Cette surface rugueuse assure l'adhérence du revêtement. Pour les revêtements minces tels que le Teflon®, nous utilisons un produit de grenaillage fin et inerte.

Prétraitement - mécanique, chimique ou métallisation Prétraitement - mécanique, chimique ou métallisation Prétraitement - mécanique, chimique ou métallisation

Prétraitement chimique

Dans le tunnel de prétraitement, les pièces sont dégraissées, passées au phosphate de zinc, passivées et rincées à l'eau déminéralisée. Elles sont ainsi recouvertes d'une couche de phosphate de zinc trication anticorrosion qui favorise l'adhérence.

Les illustrations ci-contre donnent une idée de la corrosion après un test de 1000 heures au brouillard salin.

Les pièces ont subi le prétraitement suivant :

  1. uniquement dégraissage
  2. traitement au phosphate de fer
  3. traitement au phosphate de zinc (notre qualité)
  4. Photo au microscope du phosphate de zinc cristallin

Prétraitement - mécanique, chimique ou métallisation Prétraitement - mécanique, chimique ou métallisation Prétraitement - mécanique, chimique ou métallisation Prétraitement - mécanique, chimique ou métallisation



 

Van Os-Duracoat :: Nijverheidsstraat 34 :: B-2620 Hemiksem
Tel 0032-3-870.40.20 :: Fax 0032-3-887.11.12 :: info@vanos-duracoat.com

created & cms by deltacom

Van Os-Duracoat :: Nijverheidsstraat 34 :: B-2620 Hemiksem
Tel 0032-3-870.40.20 :: Fax 0032-3-887.11.12 :: info@vanos-duracoat.com